* HIDDEN_ACCESSIBILITY_TITLE *

Intel Core

Les causes courantes de la perte des données d'entreprise

La sécurisation des données d'entreprise constitue une lutte permanente pour les responsables informatiques européens. Les ramifications d'une usurpation de données, au-delà de l'interruption des flux de travail et de la productivité, peuvent avoir des incidences graves sur la réputation et le résultat financier de l'entreprise. En 2017, une étude sur la sécurité menée par IBM révèle que le coût moyen d'une usurpation de données se monterait à 3,62 millions de dollars. Il est par conséquent essentiel pour les entreprises de donner la priorité à la réduction des risques de perte de données. Pour ce faire, elles doivent d'abord en comprendre les causes courantes:

1.Échec dans la lutte contre la cybercriminalité

IBM a signalé que, en 2016, les deux tiers des quatre milliards d'enregistrements de données volés ou perdus ont été dus aux piratages et aux cyberattaques. Ce chiffre représente une augmentation annuelle de 556 % : non seulement les organisations perdent la bataille contre la cybercriminalité, mais elles sont également mises en danger par les connaissances, les capacités d'action et la détermination croissantes de ces criminels. Il est évident que les barrières de sécurité traditionnelles telles que les logiciels antivirus, bien qu'elles soient un bon début, ne font pas le poids. Les organisations qui valorisent les données stratégiques de leur entreprise doivent donner la priorité à toute l'infrastructure de sécurité en prenant mieux en compte la sécurité des appareils et les solutions réseau qui protègent les données des cyberattaques.

2.Fiabilité des employés

Selon une étude menée par Toshiba 84 % des organisations européennes indiquent qu'il est de pratique courante que les employés utilisent des systèmes et solutions informatiques non autorisés. Cela illustre bien le manque de prise de conscience des vulnérabilités que risque de provoquer ce comportement. Dans ces circonstances, la solution la plus simple et la plus sûre consiste à supprimer la responsabilité des employés, notamment en automatisant les procédures de sauvegarde des données. Les solutions avec clients zéro suppriment tout stockage de données des appareils (qui peuvent être dépourvus de tout système de sécurité) afin de réduire encore le risque d'effacement des données stratégiques. L'information et la vigilance permettent également aux employés de se souvenir qu'ils doivent suivre un protocole de sécurité correct.

3.Chutes et pertes de matériel

Si la révolution numérique a changé la nature même de la cybersécurité pour les entreprises, des problèmes fondamentaux persistent : les oublis de PC portables dans les trains ou les chutes d'appareils sont à l'origine de la plupart des pertes de données. Selon l'indice de perte des données établi par Kroll Ontrack en 2016, les chutes d'appareils ont constitué l'année dernière 13 % des cas de perte de données. C'est une erreur humaine simple, mais inévitable. Comme les employés sont toujours plus mobiles, il est de plus en plus nécessaire d'avoir un matériel le plus robuste et fiable possible afin d'éviter les dommages physiques et internes en cas de chute. Par exemple, les PC portables d'entreprise de Toshiba sont tous soumis au rigoureux test accéléré de durée de vie (HALT), qui garantit leur adéquation aux exigences de la vie quotidienne en entreprise.

Pour plus d'informations sur la mise en œuvre d'une infrastructure informatique qui protège vos données, lisez notre libre blanc ici: Solutions de sécurisation des employés mobiles

Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn Email Print
Revenir à la page d'accueil de Toshibytes ►

Intel, le logo Intel, Intel Inside, Intel Core et Core Inside sont des marques commerciales d'Intel Corporation, aux États-Unis et dans d'autres pays.