* HIDDEN_ACCESSIBILITY_TITLE *

Intel Core

Informatique sans serveur: le modèle économique de l'avenir?

Bien qu'il s'agisse d'un concept assez nouveau, l'informatique sans serveur est de plus en plus courante. Les entreprises qui recherchent une infrastructure plus économique, plus évolutive et plus agile mentionnent souvent l'informatique sans serveur comme étant un élément essentiel. Mais que signifie exactement l'informatique sans serveur et comment s'intègre-t-elle dans votre architecture existante dans le Cloud ?

Que veut dire « sans serveur » ?
Le concept principal du modèle sans serveur, connu également sous le nom de fonction sous forme de service, réside dans le fait que l'utilisateur n'a plus à gérer les serveurs qui exécutent son code d'application : c'est le fournisseur de Cloud qui s'en charge. Les développeurs peuvent ainsi se consacrer entièrement à l'écriture de code en utilisant précisément les ressources nécessaires au lieu d'avoir à surapprovisionner les ressources. Avec l'augmentation de la mobilité et l'évolution constante de la technologie, les directeurs informatiques et leurs équipes recherchent cette agilité dans leur architecture informatique.

Une approche évolutive et économique
L'infrastructure sans serveur est par conséquent perçue comme la prochaine étape dans la recherche de microservices. En supprimant tout lien avec les systèmes existants souvent complexes et en comptant sur un service géré pour l'exécution du code, les entreprises paient exactement ce dont elles ont besoin, ni plus ni moins. Des frais sont comptabilisés uniquement lors de l'exécution d'une fonction, par exemple, pour le traitement ou l'agrégation de données, le codage ou l'analyse en temps réel. Cette évolutivité automatisée supprime dans le même temps toute préoccupation liée aux performances qui proviendrait de ressources insuffisantes.

Le modèle du futur
Étant donné tous ces avantages, ce type de modèle est très attrayant et son adoption devrait se développer dans les prochaines années. Le marché mondial des infrastructures sans serveur devrait se monter à 7,72 milliards de dollars d'ici 2021. C'est une augmentation considérable par rapport au montant de 1,88 milliard de dollars qu'il représentait en 2016. Il reste à savoir si les entreprises sont disposées à adopter une infrastructure entièrement sans serveur. Par ailleurs, ce type d'architecture n'est pas encore adapté à toutes les entreprises : par exemple, l'exécution de ce type de service à partir d'un Cloud public expose l'entreprise à des facteurs externes, liés au fournisseur, qui peuvent avoir une incidence sur les performances et la fiabilité. Néanmoins, cette tendance se développe indéniablement et de nombreux responsables informatiques font déjà des tests sur certains workflows traditionnels.

L'avènement des solutions sans client
Parallèlement, les entreprises s'orientent aujourd'hui vers le Cloud afin de gérer leurs données stratégiques de manière plus sécurisée. L'avènement des clients zéro mobiles qui suppriment toute menace au niveau des appareils en stockant les données non pas sur ces appareils, mais de manière centralisée sur une infrastructure VDI, en est un exemple. Il n'y a donc plus de menace liée aux logiciels malveillants stockés sur les appareils et plus de risque en cas de perte ou de vol d'appareil. Pour en savoir plus, consultez notre livre blanc ici : L'avenir de l'informatique sécurisée, efficace et flexible

Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn Email Print
Revenir à la page d'accueil de Toshibytes ►

Intel, le logo Intel, Intel Inside, Intel Core et Core Inside sont des marques commerciales d'Intel Corporation, aux États-Unis et dans d'autres pays..